Découvertes

Accueil >Découvertes>Echappées belles

Musiques nomades

Echappées belles

Du 11 mars au 10 avril, les Détours de Babel font vibrer Grenoble et l’agglo au rythme de toutes les musiques.

Yilian Canizares. ©DR

«Nous accueillons 280 artistes venant de 40 pays. Notre objectif est de soutenir des projets hybrides qui esquissent une nouvelle géographie musicale par la confrontation des cultures tout en interrogeant le monde d’aujourd’hui», précise Benoît Thiebergien, directeur du festival.

Belle illustration avec des créations comme I Silenti qui fait dialoguer jazz, musique tzigane, madrigaux et danse indienne, Sa-ri-ga-ma-pa-da-ni qui croise les traditions des percussions occidentales et du chant indien, ou encore Radicants, qui mêle l’instrument ancestral qu’est la kora à la musique électro.

Quatre brunchs font la part belle à la découverte, avec «des propositions accessibles et exigeantes allant du baroque au blues en passant par les musiques du Tibet, les chants mongols…».

On retrouve aussi des spectacles jeune public, des concerts de proximité dans les bibliothèques, centres sociaux et maisons de quartiers, une cinquantaine de rendez-vous avec les scolaires, des ateliers de pratique, des rencontres, des formations… «pour tisser du lien et faire vivre le festival».

informationRenseignements divers
Du 11 mars au 10 avril. Infos :
courrielhttp://www.detoursdebabel.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Éclectiquement vôtre !

La Caravane du Sport reprend sa route

Tous les visages de Grenoble