Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Les produits phyto perdent le match

sur le terrain

Les produits phyto perdent le match

Depuis un arrêté municipal en 2019, réactualisé en février dernier, les produits phytosanitaires chimiques sont proscrits sur la dizaine de terrains en gazon naturel gérés par les agent-es de la Ville. Une évolution appréciée.

Aération, ensemencement et tassement de la pelouse, pour une pratique idéale. ©Auriane Poillet

La transition vers le 100% d’engrais naturel n’a pas été sans faire hausser quelques sourcils. En effet, les utilisateurs «professionnels», aux exigences plus élevées, ne voyaient pas forcément d’un bon œil la mise en place d’un entretien entièrement naturel ni les trèfles et pâquerettes l’accompagnant.

Aujourd’hui, cette décision fait l’unanimité. La trentaine d’agent-es de la Ville chargée des terrains ne ménage pas ses efforts, car le «100% naturel» implique des passages plus fréquents.

«Plus on met souvent de la graine gazon et plus elle prend la place des mauvaises herbes. Donc on réensemence plus souvent qu’auparavant», explique-t-on au service dédié à la gestion des stades et à l’entretien des terrains.

Biodiversité protégée

La Ville a procédé en amont à une analyse de la terre de l’ensemble des terrains pour optimiser leur fertilisation. Elle a également investi dans du nouveau matériel pour accompagner cette transition. La réticence des premiers temps a vite fait place à la satisfaction.

Aujourd’hui, on n’a que des remontées positives. Plus personne ne veut revenir aux engrais chimiques, même chez les pratiquants pros. Tout le monde a compris les bienfaits du zéro phyto.

Des utilisateurs conscients de l’amélioration sanitaire, tout comme les agents, qui ne sont plus obligés de ressembler à des scaphandriers lorsqu’ils travaillent. Les pelouses sont denses, bien enracinées et permettent une pratique idéale.

Le bannissement des pesticides a des effets bénéfiques sur la protection de l’air, de l’eau et de la biodiversité. Et concernant les trèfles qui ont fait leur apparition, il semblerait même que certains porteraient spécialement bonheur…

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Sabre au clair contre le cancer

La double ascension de Manaé Feleu