Découvertes

Accueil >Découvertes>Picasso, ce méconnu

peinture

Picasso, ce méconnu

Du 5  octobre au 5  janvier au Musée de Grenoble, l’expo Picasso 1939-1945 : Au cœur des ténèbres, montre comment l’artiste exprime dans son œuvre le drame de ces années difficiles.

©Succession Picasso 2019

Organisée en partenariat avec le musée Picasso, le centre Pompidou et le K20 de Düsseldorf, elle réunit plus d’une centaine de pièces (peintures, sculptures, dessins…) ainsi que des photos et des documents d’archives qui retracent comment Picasso vécut cette période troublée. Ceci à travers un parcours chronologique où l’on suit l’artiste à Royan en 1940, puis à Paris sous l’Occupation.

Durant ces années douloureuses, la violence du monde se traduit alors dans son œuvre non pas dans le choix des thèmes qui restent classiques (des portraits, des nus, des natures mortes et des paysages) mais par un style âpre aux déformations féroces. En effet, l’angoisse et le tragique irriguent sa production au niveau de la forme avec des tableaux comme Jeune garçon à la langouste ou les portraits de Dora Maar, sa compagne, qu’il représente comme une femme déconstruite, au visage étrange et grotesque.

Nus cadavériques et déformés, animalisation de la souffrance, natures mortes qui se font allégories de l’indigence et rappellent la pénurie qui frappe les Français… l’expo met en lumière toute la singularité de la production de l’artiste durant cette période obscure et dramatique.

informationRenseignements divers
Au musée de Grenoble du 5 octobre au 5 janvier. Tarifs : 5-8 €.
courrielwww.museedegrenoble.fr

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Faire vivre le patrimoine cinématographique

Sculptures et sépultures

Prémol : des projets comme sur un plateau