Découvertes

Accueil >Découvertes>Priorité au local

théâtre de grenoble

Priorité au local

La nouvelle saison du Théâtre de Grenoble fait la part belle aux artistes locaux pour encourager la création, mais aussi s’ouvrir encore davantage à tous les publics grâce à une médiation renforcée.

©Maria Mitrofanova

Le Théâtre de Grenoble – qui réunit les salles du théâtre municipal, du 145 et du Théâtre de Poche – s’affirme, ouvert à tous les styles avec de la musique, du théâtre, une place importante accordée à la danse, mais aussi au cirque, au hip-hop et au jeune public.

La nouvelle saison s’appuie sur le projet corédigé par les artistes Pascale Henry et Julie Desprairies en concertation avec les compagnies locales. D’abord renforcer les partenariats, dans une logique de complémentarité qui permet d’aller à la rencontre des habitants.

Ainsi, une complicité avec le festival Merci, Bonsoir! se traduit en septembre par des propositions en extérieur, et le Théâtre s’associe avec le Prunier Sauvage, la Rampe… pour des rendez-vous sur l’espace public ou hors les murs.

Offrir aux artistes les moyens de créer

©Julie Poncet

Il s’agit aussi de donner les clefs aux compagnies. Trois artistes sont associés à la vie du théâtre : François Veyrunes, Pascale Henry et Nicolas Hubert. Chacun bénéficiera d’un temps de résidence et proposera des répétitions publiques, des cartes blanches, des rencontres, des conférences, des stages…

Sans oublier un compagnonnage qui va durer deux saisons avec Catherine Contour : la chorégraphe animera des rendez-vous toute l’année.

Quinze résidences d’une à six semaines sont prévues (le Contrepoing, les Mangeurs d’étoiles, les Gentils…) avec une vraie mise à disposition des lieux pour offrir aux artistes les moyens de créer tout en faisant vivre les lieux en proximité avec le public. Autant d’initiatives pour ouvrir le théâtre au public sous le signe de l’échange et du partage.

informationRenseignements divers
courrielwww.theatre-grenoble.fr

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Retour à Prémol

L’enfance de lire

Picasso, ce méconnu