Découvertes

Accueil >Découvertes>La Grande Traversée de la Palestine tisse un lien touristique et amical

Le saviez-vous ?

La Grande Traversée de la Palestine tisse un lien touristique et amical

Créée en 2013 à l’initiative de l’association Palestinian Heritage Trail, La Grande Traversée de la Palestine chemine à travers la Palestine du nord au sud. Une aventure riche mêlant trekking, histoire, culture et rencontres avec les communautés locales.

©Palestinian Heritage Trail

Le projet de La Grande Traversée de la Palestine est porté par l’Afrat et Tétraktys, deux ONG iséroises qui proposent une aide au développement touristique et économique en France et à l’internationale. Elles sont soutenues par l’Agence française de développement et une plateforme de collectivités françaises dont la Ville de Grenoble.

Ce sentier culturel de grande randonnée traverse la Palestine du nord au sud, de Rummanah à Beit Mirsim, sur plus de 500 kilomètres. Un sentier qui n’a pas été facile à tracer «du fait de l’occupation israélienne, et donc du territoire très fragmenté», explique Mathilde Lestra, cheffe de projets Pays du Maghreb – Proche Orient, pour la Ville de Grenoble.

Dévoiler les grandes richesses palestiniennes

Grand gagnant de la première édition des treks de l’année, organisée par Trek magazine en 2018, le sentier dévoile les richesses de la Palestine. Un outil pour les touristes mais aussi, l’occasion, pour les Palestinien-nes, de se réapproprier leurs richesses culturelles et naturelles.

C’est un territoire principalement connu du fait de la situation géopolitique, et de son patrimoine religieux. Il s’agit là d’un itinéraire au service de la valorisation du patrimoine, de la mise en valeur de l’hospitalité palestinienne. L’idée cette fois-ci est d’accompagner les touristes à travers les richesses culturelles et humaines du territoire.

Une résonance à Grenoble

Ce projet a aussi été mis en place afin de permettre de «changer les représentations des Français-es et des Grenoblois-es sur la Palestine».

©Palestinian Heritage Trail

Depuis le démarrage, plusieurs formateurs-trices isérois-es, se sont rendu-es sur place pour «faire des actions de balisage d’itinéraires, de valorisation des produits locaux, d’évaluation de la qualité des hébergements», explique Mathilde Blondeau, cheffe de projets Maghreb et Moyen-Orient pour Tétraktys.

Notez aussi qu’en février 2020, une délégation d’une trentaine de représentant-es de collectivités territoriales palestiniennes a passé du temps avec le service Ville d’art et histoire de la Direction des Affaires culturelles de la Ville, et également le service des relations internationales.

Parmi les futurs temps forts autour du projet, une exposition sera présentée à Grenoble en juin 2023 «afin de faire découvrir cette culture palestinienne, donner une autre image».

Une exposition photographique, qui intègre certaines prises de vues d’une photojournaliste française, Laure Playoust. Elle est prévue à la Maison de l’International. Alice Colmart

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.phtrail.org/fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Le recyclage se met au sport

À l’étage supérieur

Le Samouraï, armé pour l’avenir