Découvertes

Accueil >Découvertes>Drôle d’oiseau voyageur

Exposition

Drôle d’oiseau voyageur

Toujours à l’affiche, l’expo Souvenirs de voyage – La Collection d’Antoine de Galbert retrace en dix-sept salles sa passion pour l’art moderne sous toutes ses facettes… Et nous la fait partager !

©Courtesy Collection de Galbert

Peintures, dessins, photos, vidéos, sculptures mais aussi objets du quotidien, installations lumineuses, suspensions végétales, créations sonores ou réalisées à partir de matériaux improbables…

La visite s’articule autour de plus de cent cinquante œuvres de styles et de formats très différents, nous entraînant de l’art primitif aux cultures populaires, de l’art brut à des pièces faussement conceptuelles.

Fil conducteur : un goût certain pour l’exploration des territoires inconnus et le mélange des genres.

Un voyage riche de découvertes

Organisée autour de grandes thématiques telle que folies, figures du corps, nature, l’expo n’hésite pas à faire se côtoyer de grands noms de l’art moderne comme Ben, Boltanski ou Fontana, avec la jeune génération (Gronon, Duprat), tout en convoquant aussi des artistes totalement inclassables.

Ludiques ou sensibles, drôles ou troublantes, ironiques, émouvantes, engagées, tourmentées ou carrément déjantées, ces œuvres qui dialoguent et se répondent ont des allures de joyeux bric-à-brac.

Elles constituent pourtant un ensemble très cohérent, qui offre au visiteur un voyage formidablement riche en découvertes, à la fois singulier et universel.

Bref, voici l’occasion d’appréhender l’art contemporain sous un angle nouveau, loin d’une vision austère ou intello, mais bien au contraire sur un mode très vivant qui parle à chacun par sa puissance évocatrice, son humour et sa simplicité.

informationRenseignements divers
Souvenirs de voyage - La Collection d’Antoine de Galbert : musée de Grenoble jusqu’au 28 juillet.
courrielwww.museedegrenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Nicolas Salsi raccroche les gants

Un arrière plein d’allant

Le Grenoble Gym en transition