Découvertes

Accueil >Découvertes>Nouveau scénario pour le Printemps du livre 2020

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Nouveau scénario pour le Printemps du livre 2020

Le Printemps du livre « en ligne » aura lieu les 9 et 10 mai prochain. Pour cette 18ème édition, auteur-es et artistes s’adaptent aux conditions de la crise sanitaire, et vous attendent pour des rencontres sous des formes inhabituelles…

Le Printemps du livre de Grenoble est une manifestation organisée par la Bibliothèque Municipale de Grenoble, autour des livres et de la lecture.
Chaque année, des spectacles, lectures, rencontres et débats pour tous les âges sont organisés avec une quarantaine d’auteur-es et d’artistes nationaux, mais aussi internationaux.
L’évènement se déroule habituellement dans plusieurs endroits et lieux de vie de la ville (écoles, Ehpad, bibliothèques, associations, etc.), avec comme « chef-lieu », le Musée de Grenoble.

La 18ème édition devait avoir lieu du 1er au 5 avril dernier, mais a été annulée par rapport au confinement, puis reportée en ligne.

Carine D’Inca, directrice artistique et coordinatrice du festival raconte :

Il y a d’abord eu un effet d’énorme déception et de grande tristesse, mais il fallait se rendre à l’évidence. De nombreuses personnes préparaient cela dans Grenoble depuis des mois. Peu à peu, l’idée du Printemps du livre en ligne est venue… limitant ainsi la frustration, même si cela ne remplace pas la vraie chaleur humaine. Mais nous apprenons beaucoup !

Les 9 et 10 mai : week-end littéraire confiné

C’est ainsi que les auteur-es et artistes qui honoreront le Printemps du livre 2020 joueront le jeu de participer sur la toile, sous différentes formes. Comme chaque année, ils ont été sélectionnés par un groupe de programmation constitué de bibliothécaire et de libraires partenaires. Tous ont publié une œuvre en 2019 ou début 2020.

Carine D’inca poursuit :

Il va y avoir de jolies formes et de très beaux moments…

La plupart des artistes ont accepté d’adapter leur intervention : rencontres, interviews et lectures vidéo ou audio, et parfois musicale, lettres ouvertes, quizz, propos rapportés de rencontres scolaires qui ont eu lieu avant le festival, dessins des illustrateurs qui enrichiront la collection de l’Artothèque (service de la bibliothèque de prêt d’œuvres)…

Toutes les interventions sont pré-enregistrées et seront diffusées tout au long du week-end, selon un programme à suivre, sur le site Internet du Printemps du livre : https://printempsdulivre.bm-grenoble.fr
Des post Facebook donneront accès à ces contenus à l’heure dite.

Du temps pour lire entre les lignes…

Cette année, l’avantage est que tous les contenus seront accessibles pendant plus d’un mois en ligne, et rentreront ensuite dans les archives de la bibliothèque. « Habituellement, le programme fait qu’il y a souvent 3-4 propositions en simultané. Là, on pourra tout voir et revoir, tout entendre et ré-entendre. On va pouvoir savourer… Cela nous fait réfléchir aux moyens à déployer plus tard pour garder trace du festival », précise la directrice artistique.

Interventions en milieu scolaire maintenues

Les interventions de certain-es auteur-es sont en milieu scolaire : chaque année, des classes allant du CE2 à la Terminale accueillent un-e auteur-e, en ayant préalablement étudié leur œuvre et préparé des questions à son attention.

Pour cette année, 80 rencontres étaient prévues. Dans une version confinée, la majeure partie a été réalisée en ligne avec les classes et les enseignants, sous des formes diverses. Par exemple, les questions des élèves pour un-e auteur-e ont été récoltées en amont, donnant lieu à une réponse de l’auteur-e sous forme de capsule vidéo.
D’autres rencontres scolaires ont eu lieu en ligne, en visio-conférence.

Maëlle Sagnes, assistante de la responsable du Printemps du livre constate :

Tout le monde s’est prêté au jeu avec enthousiasme. En confinement, c’est un projet dynamique, qui fait du bien et lève la frustration autant pour les élèves que pour les auteur-es, qui attendent ces rencontres avec impatience chaque année. Je vois passer des choses très fortes. C’est révélateur : la plupart des rencontres en ligne ont duré plus longtemps que ce qui était prévu.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.facebook.com/PrintempsDuLivreDeGrenoble/
courrielhttps://printempsdulivre.bm-grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

A la recherche de la mystérieuse panthère des neiges