Découvertes

Accueil >Découvertes>Petites pépites sur grand écran

FESTIVAL

Petites pépites sur grand écran

Du 31 janvier au 5 février, le Maudit festival nous offre une autre vision du cinéma avec une programmation originale et décalée.

©Les Films du Camélia

Organisé par l’association Terreur Nocturne et concocté par une bande de jeunes cinéphiles passionnés, «le Maudit festival défend un cinéma différent, avec des films de genre, du cinéma populaire mais aussi du cinéma d’auteur hors des circuits commerciaux, porté vers la subversion et qui casse les codes, souligne Sarah Onave, responsable de la programmation. D’où une douzaine de propositions qui associent des pépites rares ou méconnues à des petits bijoux du patrimoine pour explorer l’histoire du cinéma parallèle.»

Ouverte à tous les pays et à toutes les époques, cette troisième édition a pour fil conducteur «Doubles et alter ego». Au cinéma Juliet-Berto, on retrouve notamment : Sœurs de sang un film peu connu de Brian de Palma, Double destinée de Roberto Gavalbon, un chef-d’œuvre mexicain de 1946 entre drame et film noir, ou encore The Crow d’Alex Proyas, «un film maudit à tous les sens du terme».

Un documentaire signé Marie Losier programmé au Ciel et une proposition jeune public à Mon Ciné sont aussi à l’affiche.

informationRenseignements divers
Du 31 janvier au 5 février. Tarifs : 5,5-6,5 €. Infos :
courrielhttp://www.lemauditfestival.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Dylan Fabre, symbole de la réussite du club

Passion à voix haute

Le Magasin se réinvente