Découvertes

Accueil >Découvertes>Culture sur verdure

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): « Donnez-nous, donnez-nous des jardins... »

centre-ville

Culture sur verdure

Concilier l’art et l’apprentissage de la Nature à la flânerie et à la contemplation : c’est ce que proposent plusieurs espaces de respiration à travers la ville. Histoire de rafraîchir ses neurones à l’ombre des grands feuillages.

©Sylvain Frappat

Les figures tutélaires du Parc Michallon

Situé dans le centre-ville à proximité du musée de Grenoble, le parc Michallon a tous les atouts pour séduire les amoureux de Nature… et de culture !

D’une superficie de 16 000  m2, il abrite des arbres remarquables parmi lesquels un hêtre pleureur, des magnolias, un séquoia sempervirens, de magnifiques ginkgos bilobas, sans oublier un cèdre du Liban, âgé de 150 ans, qui est l’un des plus vieux arbres de Grenoble !

Installé à proximité de la Tour de l’Isle, ouvrage du Moyen-Âge, et épousant le cheminement des fortifications du XIXe  siècle, le parc conjugue Histoire et modernité puisqu’il accueille une vingtaine de sculptures contemporaines.

Des œuvres monumentales, essentiellement des bronzes du XXe  siècle, réparties en deux zones distinctes : trois pièces installées sur l’esplanade devant le musée parmi lesquelles le célèbre Monsieur Loyal de Calder (1967) en acier laqué, et à l’arrière des pièces signées par de grands noms comme Marta Pan, Morice Lipsi, Anthony Caro ou Eduardo Chillida.

Leçon de botanique au Jardin des Plantes

©Sylvain Frappat

Le Jardin des Plantes, anciennement jardin botanique, a été fondé en 1842. Abritant le Muséum d’Histoire naturelle, il se déploie sur une superficie de plus de 20 000  m² et se compose de deux parties distinctes séparées par un petit cours d’eau.

L’un, d’inspiration romantique, présente des pelouses ponctuées de bouquets d’arbres : chênes centenaires, pins sylvestres, érables, tulipier de Virginie… Tandis que l’autre rappelle les jardins à la française avec quatre longs parterres rectangulaires séparés par des allées et composés d’une double rangée de rosiers.

On y trouve aussi un jardin de rocaille, une aire de jeux, une fontaine, un plan d’eau où l’on peut observer poissons, tortues et colverts.

Sans oublier une serre botanique où sont cultivés orchidées, plantes carnivores et bananiers, et un espace pédagogique où cactus et succulentes côtoient un « jardin des saveurs » dédié aux essences aromatiques.

Un lieu idéal pour se détendre seul ou en famille… et peut-être apercevoir quelques écureuils !

informationRenseignements divers
Parc Michallon : 7 rue Massena - Jardin des plantes : 1 rue Dolomieu

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Toutes griffes dehors

En attendant le jour d’après

Coursier solidaire du confinement