Découvertes

Accueil >Découvertes>L’art est dans la rue !

street art fest

L’art est dans la rue !

Du 28 mai au 4 juillet, le Street Art Fest revient pour une 7e édition qui se déploie à Grenoble et dans toute l’agglo.

©Sylvain Frappat

«Si tout va bien, nous accueillerons une quarantaine d’artistes, précise Jérôme Catz, directeur du centre d’art Space Junk qui organise le festival. Avec des pointures internationales et nationales : Lula Goce, Telmo & Miel, Falco, Seth, Etien’… et des artistes locaux : Ekis & Boye, Collectif Contratak, M4U, etc.»

Afin que le public puisse apprécier leur savoir-faire, ces artistes réaliseront des créations en direct, et toutes les disciplines seront à l’honneur : fresque, graff, collage, pochoir…

Pour le reste, «on anticipe au maximum l’évolution des consignes sanitaires, avec des rendez-vous qui se tiendront en présentiel ou en visio : les conférences et le Street Art Movie Fest, trois soirées de projections gratuites avec des longs et des courts métrages, des gifs animés, des time- lapses…»

Nouveauté : le street art golf

Le festival multiplie aussi les propositions pour toucher tous les publics et mieux faire connaître le street art.

Nous privilégions la dimension ludique avec un escape game et l’appli gratuite qu’on continue de développer. Celle-ci permet de géolocaliser les 217 fresques déjà réalisées à Grenoble et d’accéder à beaucoup d’infos sur l’artiste (interview, liens vidéos…) pour offrir une meilleure compréhension des œuvres.

Celles-ci sont aussi à découvrir avec les circuits Street Art en différentes langues… Ou en mode plus sportif avec les Street Art Runs du samedi matin et, c’est nouveau, un Street Art Golf le 13 juin parking Hoche. Cinq expositions sont également prévues, dont Censuré de Combo, un travail résolument engagé sur le genre, le féminisme et l’homosexualité.

informationRenseignements divers
Infos et programme actualisé en fonction de l’évolution des conditions sanitaires :
courrielhttp://www.steetartfest.org

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Ciné sans frontières

Écrire seul ou à plusieurs

La double ascension de Manaé Feleu