Découvertes

Accueil >Découvertes>Ciné sans frontières

ojoloco

Ciné sans frontières

Organisé par l’association Fa Sol Latino, le festival Ojoloco est de retour du 18 au 30 mai.

Cette 9e édition se déroule en ligne en raison du contexte sanitaire mais le principe reste le même : environ 25 films sont proposés, avec de la fiction, des documentaires et des courts-métrages.

«L’objectif est vraiment la découverte de la culture ibérique et latino-américaine, souligne Alice Garcia, chargée de la coordination du festival Ojoloco. La programmation est donc axée sur le cinéma indépendant et d’auteur, avec des films récents qui ne sont pas distribués en France. Ce sont d’ailleurs les bénévoles du festival qui s’occupent de réaliser les sous-titres des films, que nous diffusons tous en VO.»

La sélection est très variée avec des comédies, des drames, un film d’horreur, du cinéma d’animation, des propositions familiales… Le tout ponctué par des interviews de réalisateurs.

«Trois prix publics seront décernés et les films lauréats seront soutenus par l’association pour être diffusés auprès de structures partenaires ou programmés lors de nos ciné-mardis.»

Cerise sur le gâteau avec deux rendez-vous gratuits hors compétition : un cycle dédié au patrimoine cubain et une sélection «espacio feminino» qui mettra à l’honneur trois jeunes réalisatrices.

informationRenseignements divers
Tarifs : 5-8 €, patrimoine cubain et « espacio feminino » : gratuit.
courrielhttp://www.ojoloco-grenoble.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La double ascension de Manaé Feleu

Les femmes et la Commune

Patrimoine à ciel ouvert