Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Violences conjugales : un accompagnement renforcé des victimes

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Violences conjugales : un accompagnement renforcé des victimes

Pendant cette période de confinement, la Maison pour l’égalité femmes – hommes rappelle que les associations locales restent mobilisées pour accompagner les victimes de violences conjugales et intra-familiales.
Deux nouveaux dispositifs de signalement sont mis en place, pour s’adapter à la situation.

© Adobe Stock

La Maison pour l’égalité femmes – hommes est un centre de ressource de la Métropole, qui travaille sur la thématique de l’égalité entre les femmes et les hommes.
Toute l’année, elle anime notamment un réseau d’acteurs qui œuvrent pour la lutte contre la violence faite aux femmes sur le territoire.
Elle veille à ce que les actrices et acteurs du territoire se reconnaissent et s’identifient, pour se coordonner et orienter les victimes.

En confinement, cette structure métropolitaine rappelle l’ensemble des contacts utiles en cas de besoin d’une écoute ou d’une aide urgente, que l’on soit victime, proche de victime ou témoin de violences domestiques.
Les associations alertent en effet sur le risque potentiellement accru de violences conjugales et intra-familiales, en confinement.

Les dispositifs habituels d’écoute et de conseils

Des associations locales sont présentes sur la Métropole pour l’écoute des personnes qui ont besoin de parler de leur situation et d’aide.

– Accueil téléphonique de Solidarité Femmes Miléna
04 76 40 50 10 – de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h
Des entretiens avec des psychologues, travailleur-ses sociaux et infirmier-es peuvent être proposés par téléphone.

– Accueil téléphonique de Rialto – SOS femmes 38
04 76 40 50 10 – de 9h à 12h et de 14h à 17h

– Accueil téléphonique et page Facebook Planning familial
09 52 12 76 97 – de 9h à 17h, du lundi au vendredi
Les conseillères, médecins et sages-femmes du Planning familial se relaient pour assurer une ligne d’écoute : IVG, contraception, sexualités, violences, discriminations, etc. Le Planning familial a également créé un tchat en ligne sur la messagerie Facebook suivante : https://www.facebook.com/VictimesViolencesConfinement

 

Les dispositifs habituels de signalements, d’intervention ou d’aide urgente

– Les numéros d’appel nationaux
En cas d’urgence, appelez : le 17.
3919 : femmes victimes de violences (accueil du lundi au samedi de 9h à 19h)
119 : enfants victimes de violences (accueil 24/24h et 7/7j)

Nouveau : en cas de difficulté ou d’impossibilité de passer un appel, il est possible d’envoyer un sms au 114 ou sur la plateforme de signalement en ligne : www.arretonslesviolences.gouv.fr
Ce dispositif est habituellement réservé pour les personnes sourdes et malentendantes, mais est généralisé du fait du confinement, et des difficultés potentielles de téléphoner.

> En cas d’intervention et de situation de séparation nécessaire des victimes et auteur-es de violences conjugales, des possibilités d’hébergement en chambres d’hôtel ou dans les centres d’hébergement sont prévues, avec des places réservées.

Un nouveau dispositif de signalement dans les pharmacies

Que l’on soit victime, proche de victime ou témoin de violences domestiques, il est possible de faire un signalement dans les pharmacies.

Celles-ci ont reçu les instructions, un rappel des procédures et les contacts des associations locales, pour aider, orienter et conseiller les personnes dans le besoin.

Autres contacts utiles :

– Association Passible
06 89 27 92 10
https://www.passible.org/
Ce centre de soin de la violence conjugale est spécialisé dans la prise en charge de l’auteur(e) des violences conjugales, ou se sentant à risques.

– Permanences juridiques Aide aux Victimes (AIV)
04 76 46 27 37

– Accueil téléphonique de l’Amicale du Nid et Althéa
Pour les personnes en situation de prostitution, des permanences téléphoniques sont assurées par l’Amicale du Nid (04 76 43 01 66) et Althéa (04 76 43 14 06).

 

Quelles sont les attitudes à adopter quand une victime de violence se confie à nous ?

Mercredi 15 avril, le Planning Familial 38 partageait sur sa page Facebook une vidéo expliquant les attitudes à adopter quand une victime de violence se confie à nous.
Cette vidéo a été réalisée par l’association Filactions Asso, spécialisée dans la lutte contre les violences sexistes et conjugales, dans la Région Auvergne-Rhône-alpes.

Sources : Maison pour l’égalité femmes – hommes, CP de Grenoble-Alpes-Métropole en date du 7 avril 2020

informationRenseignements divers
Maison pour l'égalité femmes - hommes
12, avenue des États Généraux 38130 Échirolles

courrielhttps://www.maisonegalitefemmeshommes.fr/
courriel maison-egalite@grenoblealpesmetropole.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Mangez Bio Isère se tourne vers les groupements d’achats

Phenix : une appli contre le gaspillage alimentaire

Le Plateau au service de la distribution alimentaire