Sports

Accueil >Découvertes >Sports>Le GUC, centenaire fringant

anniversaire

Le GUC, centenaire fringant

Le Grenoble Université Club célèbre cette année ses 100 ans ! Un anniversaire que le GUC a souhaité placer sous le double signe de la célébration et de la mémoire.

©Jean-Sébastien Faure

En septembre 1922 naissait le Grenoble Étudiants Club. Un siècle plus tard, le GUC représente aujourd’hui près de 8 000 adhérent-es, réparti-es au sein de 21 sections sportives différentes.

«Avec des périodes fastes, d’autres où on a perdu du monde… C’est justement cette histoire que l’on essaie aujourd’hui de retracer à l’occasion de cet anniversaire», explique Pierre Crépatte, co-président de l’association.

Un «devoir de mémoire» qui est le premier objectif que se sont fixé les dirigeants en cette année de centenaire.

On est parti d’un club d’étudiants, par les étudiants pour les étudiants – en 1920, le sport s’adressait à un public de jeunes adultes universitaires – pour aujourd’hui être un club qui s’adresse à tout le monde et qui s’intègre dans le mouvement sportif. On se rend compte, en replongeant dans les archives, que cette évolution a finalement été assez rapide. Les premiers membres ont rapidement quitté le statut d’étudiant et ils ont continué la pratique…

Se faire voir

Et Pierre Crépatte de nous compter quelques riches heures du GUC ainsi que les évolutions au fil des périodes…

En attendant un ouvrage entièrement dédié à la question, le club grenoblois retrace sur son site internet les chapitres de son histoire. «Chaque mois, un nouvel article est publié et on essaie aussi d’inciter les sections à faire leurs archives.»

Parallèlement cette Histoire est aussi présentée au public au travers des manifestations organisées tout au long de l’année par les différentes sections. Pas d’anniversaire sans célébration(s) bien évidemment !

Notre deuxième objectif est de nous faire voir. On a par exemple des kakémonos retraçant notre histoire réalisés à l’occasion des 90 ans que l’on peut présenter lors des manifestations sportives. Chaque section joue le jeu lors de ses grands évènements.

Le GUC aura aussi son stand à l’occasion de la future Fête des Sports à l’Anneau de Vitesse. «On va essayer de faire venir toutes les sections pour qu’elles proposent animations et démonstrations.»

D’autres projets sont en cours d’élaboration, comme cette soirée festive avec remise de médailles et un possible concert sur le Campus lors de la prochaine rentrée universitaire. Pour rappeler les fondations sur lesquelles le GUC s’est construit, même s’il est aujourd’hui devenu beaucoup plus que cela.

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.guc.asso.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

L’élite de l’athlétisme a rendez-vous à Bachelard

Mouvements de printemps

Grenoble, capitale mondiale du monocycle