Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Bibliovid : une veille scientifique sur le Covid-19

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Bibliovid : une veille scientifique sur le Covid-19

Des amis qui travaillent au CHU Grenoble-Alpes (CHUGA) ont récemment mis sur pied Bibliovid. Le site internet recense, classe et résume les articles scientifiques liés à la crise sanitaire et au virus Covid-19 à destination des personnels de santé.

De gauche à droite : Lucie Bosméan, interne en médecine générale, Alexandre Bellier, médecin de santé publique, Jessica Richoux, interne en Pneumologie, et Thibault Sécheresse, étudiant en 6e année de médecine. ©Noémie Kaladzé

La crise sanitaire est apparue rapidement, amenant avec elle des problématiques et des charges de travail lourdes. Bibliovid a vocation à soulager les personnels de santé dans leur mise à jour des connaissances et des pratiques liées au Covid-19.

«Je travaillais jusqu’à mi-mars dans un laboratoire du sommeil. Il a fermé le jour du plan blanc et je me suis retrouvée sans d’autres activités cliniques», raconte Jessica Richoux, interne en Pneumologie à Marseille, actuellement en Inter-CHU à Grenoble. Coordinatrice générale et fondatrice du projet Bibliovid, elle ajoute :

Je me suis portée volontaire dans une unité Covid. Lors d’une de mes gardes où c’était très calme, juste avant la vague, je me suis posée la question : comment va-t-on va pouvoir s’occuper de nos patients, se ménager et être à jour de la littérature déjà grandissante à ce moment-là ? J’ai vu une vidéo qui m’a fait prendre conscience de l’ampleur du problème.

Une équipe complémentaire

Elle s’est alors entourée de ses amis, motivés par le concept Bibliovid : le docteur Alexandre Bellier, médecin de santé publique au CHUGA, Lucie Bosméan, interne en médecine générale, Thibault Sécheresse, étudiant en 6e année de médecine, et Alice Mogenet, interne en Pneumologie à Marseille.

Les cinq professionnel-les forment aujourd’hui le comité de coordination de la veille bibliographique. Situé-es dans toute la France, treize internes, ingénieur-es et médecins constituent la cellule de veille et trois docteurs font partie de la cellule de traduction et de relations internationales.

Capture d’écran de la page d’accueil du site internet Bibliovid.

«Le noyau dur est grenoblois et marseillais mais nous avons la chance de bénéficier de l’aide de confrères et consœurs en France ainsi qu’en Belgique et au Canada», ajoute-t-elle.

«Il y a des médecins de santé publique mais aussi des médecins anesthésistes-réanimateurs ou encore des doctorants qui se situent plus du côté de la recherche. C’est une équipe qui est assez complémentaire de part les différents horizons.»

Gradation du niveau de preuve

Cet outil novateur, gratuit et accessible à tou-tes, est destiné en priorité aux professionnel-les de santé. En temps normal, la veille bibliographique est réalisée individuellement par chaque médecin dans le cadre de sa formation médicale continue.

L’article est lu, l’information principale est retenue et le niveau de preuve est pris en compte. Jessica Richoux indique :

Cet exercice peut être chronophage. On propose des résumés, des synthèses, une analyse critique et une gradation du niveau de preuve. C’est une démarche collaborative qui permet de faire gagner du temps à chacun.

Les articles sont classés selon plusieurs thématiques, telles que le diagnostic, la thérapeutique ou l’épidémiologie. Puis par niveau de preuve, allant de l’indéterminé au plus fort. Aussi, six articles sont mis en avant chaque semaine à la Une de Bibliovid.

«Les retours sont très positifs», se félicite la coordinatrice. «L’idée est de pouvoir pérenniser ce système, en tous cas pendant la crise Covid, voire une éventuelle adaptation dans un autre contexte. On pense à d’autres suites possibles.»

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.bibliovid.org/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

De la friche au jardin fruitier

Culture sur verdure

Une terrasse ludique au marché Europole