Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>La Protection civile de l’Isère déploie son soutien

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

La Protection civile de l’Isère déploie son soutien

En ces temps de lutte contre le virus Covid-19, la Protection civile de l’Isère déploie ses ailes pour venir en soutien aux différents organismes de secours et dispositifs mis en place pour gérer au mieux la crise sanitaire. L’occasion pour cette association agréée de sécurité civile et reconnue d’utilité publique, de développer de nouvelles missions et compétences.

Habituellement, les missions de la Protection civile de l’Isère (PCI) consistent à mettre en place des postes de secours sur des événements, former des équipes aux premiers secours, et apporter son soutien aux populations avec, par exemple, l’organisation d’hébergement d’urgence.

À l’année, elle compte environ 80 bénévoles. Dès le début de la crise, une trentaine de volontaires supplémentaire s’est présentée spontanément à la PCI, pour proposer son aide.

Depuis le lundi 16 mars, cette centaine de bénévoles – secouristes et non-secouristes – intervient en renfort logistique, de plusieurs façons.

Une mission nouvelle : les gardes en renfort du SAMU du CHU de Grenoble

Ambulance de la Protection Civile de l’Isère, au SAMU du CHU de Grenoble © PCI

Les secouristes de l’association, habituellement mobilisés sur les postes de secouristes, sont présents au centre d’appel du SAMU du CHU de Grenoble.

Les ambulances de la PCI sont prêtes à intervenir avec une équipe postée, en cas de carence des ambulances privées.

L’objectif est d’aider à réguler les vecteurs de transport des victimes, afin d’aider à désengorger le centre 15, en partenariat avec le SAMU.

Amaryllis Simon, directrice départementale de la Communication de la Protection civile de l’Isère, explique :

Nous intervenons avec la Fédération Française de Sauvetage (FFSS) et de Secourisme et la Croix-Rouge.
S’il y a un manque d’ambulances, nous pouvons intervenir avec nos ambulances associatives, pour faire le même travail. Un coordinateur inter-associatif est toujours au SAMU, et déclenche la prise en charge des victimes « Covid » et « non-Covid » (accidents quotidiens).

Un réseau radio sur 90% du Département, pour coordonner les actions

Avec « l’aide généreuse de plusieurs acteurs privés et publics », l’association bénéficie d’un réseau radio sur 90 % du département.

Cet outil permet la mise en réseau et la bonne communication entre les différents bénévoles, afin de coordonner plus facilement les actions.

À titre d’exemple, le prestataire NTA radio a ainsi mis en place gratuitement des relais radios pour assurer les communications en réseau, sur différentes villes. Le matériel nécessaire est mis gratuitement à disposition.

« Chaque équipage d’ambulance a sa propre radio. Cela permet de faciliter grandement le travail lorsque plusieurs équipes travaillent en simultané », précise Amaryllis Simon.

© Protection Civile de l’Isère

Une réserve opérationnelle, prête à intervenir

Les personnes volontaires qui n’ont pas les compétences de secouristes sont positionnées sur d’autres missions de soutien aux populations vulnérables : aide à la distribution de repas, montage de lits ou d’hébergement d’urgence avec le matériel de la PCI, si la mairie en fait la demande.

La PCI attend actuellement d’être déclenchée par l’accord de la Préfecture de l’Isère. « Nous avons le matériel adapté pour monter des centres d’accueil. On a l’habitude d’être itinérants, de créer et d’aider », ajoute la directrice départementale de la communication de la PCI.

L’association est en discussion actuellement avec le CCAS de Grenoble pour intervenir sur des visites dans des foyers précaires deux à trois fois par semaines, afin d’informer et d’apporter de l’aide aux personnes isolées.

informationRenseignements divers
Protection civile de l'Isère
1, rue des Marronniers
38600 Fontaine
courrielhttp://protectioncivile-38.org/
téléphone 04 76 67 46 01
courriel amaryllis.simon@isere.protection-civile.org

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Grenoble est capitale verte européenne 2022 !

Covid-19 : des tests rapides expérimentés à Grenoble

Prêt-es pour un court-métrage en 24h ?