Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>A Grenoble, le nombre de patients Covid-19 hospitalisés diminue

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

A Grenoble, le nombre de patients Covid-19 hospitalisés diminue

Le CHU Grenoble-Alpes (CHUGA) tenait une conférence de presse en ligne vendredi 17 avril, un mois après le début du confinement. Le nombre de patients Covid-19 hospitalisés est sur la pente descendante. Mais pour le personnel soignant, il est important de continuer à respecter le confinement et de rester vigilant-e lors du futur dé-confinement pour éviter une recrudescence du virus.

Le CHU Grenoble-Alpes accueille mi-avril 105 patients atteints par le Covid-19. ©Auriane Poillet

Au CHU Grenoble-Alpes, le nombre de patient-es Covid-19 hospitalisé-es est sur la pente descendante. Selon le dernier bilan, le nombre de personnes hospitalisées est passé de 130 au plus fort de la vague épidémique, à 105. Le professeur Olivier Epaulard, infectiologue, explique :

On voit clairement à Grenoble les effets du confinement par rapport aux personnes testées et hospitalisées. Nous sommes dans une phase de décrue de l’épidémie. La diminution du nombre de cas est évidente. La diminution du nombre de personnes hospitalisées est plus lente. Un pic est passé. Est-ce qu’il y aura d’autres pics ? Je ne sais pas.

Pour faire face à la crise sanitaire, le centre hospitalier a réservé quatre services médicaux conventionnels, quatre services de réanimation et un service pour les soins de suite. A partir de lundi 20 avril, le nombre de ces services sera divisé par deux.

Diminution du nombre d’appels

Si l’épidémie continue à faiblir, « ces services feront de l’activité mixte avec des patients Covid et non Covid. Notre obsession sera la sécurité des personnes pour qu’il n’y ait aucune transmission entre les patients ou les soignants », explicite Sébastien Vial, directeur général adjoint. « S’il faut repartir à la fin du confinement, on reprendra les mêmes scénarios. »

Le SAMU aussi reçoit moins d’appels en lien avec le Covid-19. 100 appels par jour actuellement contre 200 il y a peu. Par contre, « on constate une hausse des appels en provenance des EHPAD », indique Guillaume Debaty, chef de service du SAMU. 250 appels au mois de mars contre 180 pour les deux premières semaines d’avril. Il rappelle :

Il ne faut pas craindre les appels liés à d’autres pathologies sérieuses, comme dans le cas des AVC ou des douleurs thoraciques. Il ne faut pas hésiter à appeler le centre 15 ou se rendre à l’hôpital.

Vigilance dans les EHPAD

Le 6 avril, le ministre de la santé Olivier Véran a annoncé une opération de dépistage dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées.

A l’EHPAD Entre-Deux-Guiers, dont le CHUGA est référent, on dénombre 37 résident-es testé-es positif-ves, 15 hospitalisé-es, et 38 indemnes. Côté professionnel-es, douze ont été testé-es positif-ves et 48 négatif-ves.

« On a moins de visibilité dans les EHPAD dont le CHU n’est pas référent », raconte le docteur Laurent Grange, adjoint communication à la Commission médicale d’établissement. Pour tester les résident-es, le CHU Grenoble-Alpes s’organise, comme l’indique Monique Sorrentino, directrice générale de la structure :

On est en train de faire le bilan de nos capacités de prélèvement. On monte en charge sur ces questions. Les capacités sont existantes sur le territoire. On a constitué une équipe d’infirmiers pour faire ces prélèvements dans les EHPAD, les foyers privés. Les laboratoires privés et les pompiers s’organisent aussi en ce sens.

Résultat du respect des mesures de confinement et des gestes barrières, les chiffres sont encourageants. Les professionnel-les de santé appellent toutefois à rester vigilant-e et à « ne pas relâcher les efforts » produits depuis maintenant un mois.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.chu-grenoble.fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La force du collectif

Covid-19 : des tests rapides expérimentés à Grenoble

Projet Vénus : une vente aux enchères caritative