Découvertes

Accueil >Découvertes>Émergences : oser se révéler à travers les arts

jeunesse

Émergences : oser se révéler à travers les arts

Donner la parole aux jeunes, valoriser leurs talents, donner vie à la puissance de leurs mots… Plus de deux ans après le début de l’aventure, Émergences a déjà accompagné plus de 300 jeunes Grenoblois-es. Tant sur le plan artistique que sur l’accomplissement de soi, avec la ville de demain pour terrain de jeu.

©Auriane Poillet

Entouré-es de metteurs en scène, de chorégraphes, de formateurs, les jeunes apprennent à structurer leurs pensées, leurs paroles, leurs écrits et à mesurer le poids de la sémantique dans les messages qu’ils et elles veulent transmettre.

À chaque édition, des Master Class donnent lieu à des spectacles construits autour de différentes pratiques, comme la danse, l’éloquence, le chant… Lya, Mayara et Nathan racontent leurs expériences singulières, qui, grâce à cette démarche, se transforment en une expérience collective.

« Cela nous amène vers d’autres projets »

Lya, 18 ans, pratique l’éloquence

« Je fais du théâtre depuis que j’ai 7 ans. Émergences, pour moi, c’est la rencontre entre le fait d’écrire un texte et de pouvoir le dire moi-même.

C’est aussi la rencontre entre des horizons très différents. Car il y a une grande diversité de gens, d’histoires, de talents.

Je pense que c’est une occasion assez exceptionnelle en termes d’expérience vécue et d’opportunités. Grâce aux personnes rencontrées, cela nous permet de constituer un réseau qui nous amène vers d’autres projets ! »

« J’ai pu dépasser ma timidité »

Mayara, 15 ans, chanteuse

« Je fais partie du projet depuis la 6e édition. J’ai toujours eu envie de passer un casting pour voir ce que c’était. Je suis revenue pour Émergences 7 parce que j’ai beaucoup aimé rencontrer de nouvelles personnes qui m’ont permis de dépasser ma timidité. C’est devenu une vraie famille. Pour moi, la ville de demain représente les générations futures et ça m’intéresse de créer autour de ça. »

« J’ai été intéressé par ce projet pour m’exprimer »

Nathan, 19 ans, rappeur

« Le rap me passionne depuis tout petit. J’écris des textes depuis que j’ai 11 ans et les thématiques sociétales m’intéressent particulièrement. J’ai d’ailleurs écrit un texte en soutien du personnel hospitalier pour Émergences 5, au premier confinement.

Je trouve que les jeunes n’ont pas souvent la parole. J’ai justement été intéressé par ce projet pour m’exprimer.

Ça me permet aussi de me produire devant un public, ce que je n’avais jamais fait. Et ce sont de belles rencontres. »

informationRenseignements divers
courrielhttp://www.grenoble.fr/1361

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Horizons lointains

Mythologie déjantée

La nature a bonne mine