Découvertes

Accueil >Découvertes>Eric Reinhardt : « Procurer de l’émotion en faisant dialoguer les disciplines… »

Printemps du livre

Eric Reinhardt : « Procurer de l’émotion en faisant dialoguer les disciplines… »

C’est la troisième fois que l’écrivain Eric Reinhardt accepte l’invitation au Printemps du livre de Grenoble. Une ville avec laquelle il entretient des relations privilégiées ? Nous lui avons posé la question.

Francesca Mantovani

© Francesca Mantovani

Pourquoi une telle fidélité au Printemps ?

Quand on est écrivain , on a toujours peur de parler devant une salle vide ou en face de gens qui ne sont pas intéressés par votre travail. Car bien souvent, dans les salons, il y a une forme de clientélisme où l’on se contente d’inviter des auteurs médiatisés. Ici, c’est tout l’inverse !

On est dans l’excellence littéraire et on parie sur l’intelligence et la culture des habitants de Grenoble et de sa région. On fait le pari qu’il y a un public pour écouter les écrivains parler de littérature. Et on le tient ! Du coup, on rencontre des gens motivés qui ne sont pas là par hasard.

Il y a une très belle écoute. J’ai pu constater que j’ai des lecteurs grenoblois qui me suivent de livre en livre et je viens donc pour le plaisir de dialoguer avec eux.

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué lors de votre précédent passage ?

Une lecture d’extraits de mon roman « Le Système Victoria » proposée par la comédienne grenobloise Léo Ferber à la salle Juliette Berto. C’est un souvenir très fort : j’avais vraiment été bouleversé et cela reste pour moi un très beau moment d’émotion. Au point que j’ai souhaité que nous organisions ensemble une lecture à deux voix en décembre, lorsque je suis revenu à Grenoble à l’invitation de la librairie Le Square. C’est l’équipe du Printemps qui m’a permis de reprendre contact avec elle et ce rendez-vous était en quelque sorte la préfiguration de ce que nous allons proposer durant le festival.

En quoi consistera cette rencontre ?

Il s’agira d’une lecture musicale. Cette fois, c’est moi qui ai sélectionné les passages que nous lirons à tour de rôle ainsi que l’ordre dans lequel nous les donnerons à entendre. De son côté, Léo Ferber a proposé que nous soyons accompagnés d’une violoncelliste, à qui nous avons fait passé les extraits pour qu’elle commence à travailler. Nous n’aurons que deux demi-journées pour répéter, mais cela permettra sans doute de conserver une dimension spontanée.

Pour moi, ce projet est une grande joie ! Le travail d’écrivain est très solitaire et cela me sort de ma tour d’ivoire. J’adore collaborer avec d’autres artistes : procurer de l’émotion au public en faisant dialoguer les disciplines est une idée qui me réjouit !

Eric Reinhardt au Printemps du livre

♥ Samedi 28 mars à 14h30 salle Juliet Berto : lecture musicale par Eric Reinhardt (lecture), Léo Ferber (lecture) et Dominique Brunier (violoncelle). Entrée libre.

Programme complet : printempsdulivre.bm-grenoble.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

La Caravane du Sport reprend sa route

Deux bassins, deux ambiances : faites votre choix !

Cocktails artistiques