Découvertes

Accueil >Découvertes>Spectacles à la fraîche

cour du vieux-temple

Spectacles à la fraîche

Du 21 au 31  août, la 19e édition du festival de la Cour du Vieux-Temple met la création locale à l’honneur.

©Olivier Pascual

Pour terminer l’été en douceur, rendez-vous dès 18  heures dans le cadre si agréable du festival, véritable havre de paix et de verdure. Les festivités débutent avec la demi-heure joyeuse : un rendez-vous gratuit avec des propositions tous publics.

Puis les premières parties de 19  heures « nous baladent dans tous les styles : chanson électro-pop, contes, théâtre interactif, clown, chants corses, rock festif… », souligne Claude Romanet, directeur artistique du festival.

Place au théâtre !

À 20  heures, on peut savourer une assiette gourmande cuisinée sur place avec des produits frais, puis à 21  heures, place au théâtre !

Sept représentations de la pièce Leonardo da Vinci, l’envol d’un génie, créée par la compagnie Attrape-Lune pour le festival, avec 25 comédiens, musiciens et chanteurs sont programmées pour célébrer les 500 ans de la disparation de l’artiste. « Une fresque sur ses jeunes années, pour découvrir un personnage méconnu, loin du vieux sage qu’on imagine. »

Également à l’affiche, un Faust proposé par le Créarc, Fantaisie Tardieu, un spectacle poétique et loufoque par les Aériens du spectacle ou encore Conte du monde flottant, une création très visuelle à la manière du théâtre japonais. Claude Romanet conclut :

On privilégie les artistes qui ont un vrai univers et qui défrichent avec des propositions originales, tout en faisant la part belle à la salle locale pour servir de tremplin et défendre nos artistes !

informationRenseignements divers
Du 21 au 31  août. Tarifs : 1ère partie : 8 € ; 2e partie : 10-14 €; pass soirée : 14-18 €
courrielwww.festivalduvieuxtemple.fr

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Gédéon, Babar et les autres…

Prémol : des projets comme sur un plateau

La curiosité est un beau métier