Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>365 jours en images

Suzanne Porter

365 jours en images

En 1991, Suzanne Porter quitte son Angleterre natale pour voyager et «regarder le monde». La jeune femme, alors âgée de 22 ans, arpente plusieurs régions du globe et trouve son objectif : être photographe reporter.

©Alain Fischer

«J’ai remarqué que la photographie parlait aux gens. Alors, je suis partie en Afrique avec mon appareil et un sac de pellicules», précise-t-elle. Elle réalise là-bas des missions pour des ONG afin de «transmettre les messages en photos», avec le regard d’une sociologue.

«Je suis très intéressée par les gens et les cultures. J’aime aller au plus profond pour comprendre les choses…», raconte-t-elle. Alors qu’elle installait son camp de base au Maroc, elle voyage pour la première fois à Grenoble en 2009, pour y vivre en 2011. Ici, elle crée l’an dernier l’exposition photo 365 days – A strangers view.

C’est une balade du quotidien, avec mon regard d’«étrangère», pendant un an à Grenoble. Je l’ai commencée fin août 2021 et elle se terminera quand j’aurai 365 photos…

Sous forme de «petits carrés», les clichés sont imprimés sur du bois ou de l’alu Dibond, à composer au gré des envies. L’expo sera visible au comptoir d’Alinéa du 16 septembre au 9 octobre à Saint-Égrève. Certaines de ses photos investiront aussi l’ancien Musée de peinture pour l’expo collective Odyssée(s), du 21 septembre au 2 octobre, et conteront son histoire aux quatre coins du monde.

informationRenseignements divers
courriel suzanne@clik-trip.com
courrielhttp://www.clik-trip.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Mutineries chorégraphiques

L’été américain de Pauline Berté

Écrivain au long cours