Portraits

Accueil >Découvertes >Portraits>Frissons bleus

Alexandra Chambon

Frissons bleus

La jeune demi de mêlée des Amazones du FC Grenoble a connu sa première titularisation avec l’équipe de France dans «son» Stade des Alpes, le 27 mars dernier, face à l’Italie. Des souvenirs impérissables… Et surtout pas une fin en soi !

©France Rugby

À seulement 21 ans, Alexandra Chambon a encore sa carrière devant elle. Mais ce match à Grenoble, avec le maillot bleu, gardera une place à part.

«J’avais déjà assisté à des matchs de l’équipe de France contre l’Angleterre et la Nouvelle-Zélande par le passé, et je vais bien sûr voir les garçons régulièrement. Mais c’était la première fois que je jouais au Stade des Alpes. J’avais hâte ! L’ambiance… C’était vraiment particulier. Même si l’Italie n’est pas la plus grosse affiche sur le papier, le public est venu nombreux. Pendant le match, on essaie de se concentrer sur le jeu mais à certains moments on ne s’entendait pas entre coéquipières…»

L’entrée sur la pelouse pour l’échauffement, les hymnes sont aussi des moments uniques que la joueuse qui a rejoint le FC Grenoble il y a six saisons a pu savourer. «On passe d’une atmosphère un peu confinée dans les vestiaires entre les filles à un stade fermé où l’ambiance est énorme. Le ressenti est incroyable.»

Alexandra sait ce qu’il lui reste à faire pour revivre ce genre de moment. «Apprendre», résume-t-elle en un mot.

Ce n’est vraiment qu’un début pour moi et je me mets en position d’apprentissage tout le temps, que ce soit en club avec Grenoble ou en équipe de France. C’est bon de se dire que je peux, que je dois encore progresser. Ça me motive pour la suite.

Avec une telle mentalité, les frissons devraient être nombreux dans la carrière de la toute jeune internationale française.

informationRenseignements divers
courrielhttps://fcgrugby.com/fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

365 jours en images

Écrivain au long cours

Mutineries chorégraphiques