Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Personnes âgées : le PAGI au bout du fil

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Personnes âgées : le PAGI au bout du fil

Pendant la période de confinement, le Pôle d’Animation Gérontologique Intergénérationnel (PAGI) de la Ville de Grenoble est en lien téléphonique régulier avec plusieurs centaines de personnes âgées de son réseau.

©AdobeStock

Les personnes âgées, usagères des équipements de la Ville de Grenoble (Maison des Habitant-es, Espaces Personnes Âgées…), font partie du réseau d’appel du PAGI (Pôle Animation Gérontologique Intergénérationnel). Ce qui représente 100 à 150 personnes par secteur.

L’objectif est de lutter contre l’isolement des seniors, de les rassurer et d’apporter des réponses à leurs questionnements.

Veille sociale

Dès la deuxième semaine de confinement, les équipes du PAGI ont mis en place une veille sociale en affinant les appels. Le dispositif mobilise deux professionnel-les par secteur.

Nadège Briand, directrice de projet développement social et cohésion sociale, raconte :

On voit qu’il y a des gens qui sont bien entourés et qui n’ont pas de soucis. Sur chaque secteur, on compte une trentaine de personnes âgées très isolées et qui ont peur de sortir. Pour ces personnes, on a mis en place une veille particulière en les appelant tous les jours.

Le PAGI a constitué une liste de questions récurrentes à poser lors des appels.

« Les équipes du PAGI ont l’habitude d’avoir un rôle d’interface entre les services sociaux et les acteurs qui gravitent autour des personnes âgées », indique Nadège Briand. « Quand on détecte des questions qui ne relèvent pas de nos compétences, on peut renvoyer les personnes vers le service social personnes âgées du CCAS ou du Département.  »

Des orientations peuvent aussi être faites vers des lieux d’écoute active, tels que les associations Les psy du cœur, La Bienvenue ou Les petits frères des pauvres.

Restauration à domicile et courses alimentaires

Concernant l’alimentation, « beaucoup de connexions se sont faites avec le service de restauration à domicile du CCAS », ajoute-t-elle.

Habituellement, les trois EPA (Espaces Personnes âgées) de Grenoble proposent un repas à midi et des activités l’après-midi. Pour palier à la fermeture de ces établissements, une grande partie des usager-es ont été inscrit-es pour bénéficier d’une restauration à domicile.

Certaines initiatives locales permettent aussi aux personnes âgées de s’approvisionner en produits de première nécessité. Comme les membres de l’association JOGA ou de la Papothèque qui proposent de faire des courses et de les livrer.

Solidarités de voisinage

La plateforme en ligne Grenoble Voisins Voisines fait également le lien entre les personnes qui ont besoin d’aide et celles qui en ont besoin.

Les équipes du PAGI se chargent d’inscrire sur le site les personnes âgées qui le désirent. Les bénévoles prennent ensuite contact. Pour ce public souvent éloigné du numérique, la communication se fait par téléphone.

Nadège Briand termine :

Toutes les équipes du PAGI nous on dit que les gens sont très contents d’avoir des nouvelles de professionnel-les qu’ils ont l’habitude de voir. L’élan de solidarité en direction des personnes âgées est très important sur les six secteurs. Cela permet de ne pas être débordés par des situations problématiques. Les équipes sont unanimes : l’entraide et le voisinage fonctionnent de façon incroyable !

informationRenseignements divers
Pour signaler une situation, contacter la Ville de Grenoble :
téléphone 04 76 76 36 36
Toutes les informations utiles relatives au Covid-19 à Grenoble :
courrielhttps://www.grenoble.fr/1699-covid-19.htm

Vos commentaires

Commentaire de Ruel Yvon le 20 avril 2020 à 13 h 40 min

Nous avons 82 et 80 ans, habitons à Grenoble. comment pourrons nous procurer des masques par l’intermédiaire de la mairie de Grenoble. Merci.

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Confinement : l’association Femmes SDF maintient le lien

L’accueil de jour suit son cours au « Point d’eau »

Isolement : les MdH en lien avec les confiné-es