Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Confinement : les livraisons à vélo continuent pour Sicklo

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Confinement : les livraisons à vélo continuent pour Sicklo

Pendant le confinement, la livraison à vélo constitue un moyen pratique pour continuer à s’approvisionner tout en restant chez soi, surtout pour les personnes vulnérables. L’association Sicklo fait partie de ces livreurs et livreuses à vélo qui traversent la ville et l’agglo pour livrer des produits de première nécessité.

L’équipe de Sicklo, avant le confinement. ©Sicklo

Comme beaucoup, à l’annonce du confinement, l’association Sicklo, qui regroupe huit salarié-es associé-es, s’est posée la question : continuer ou ne pas continuer ?

Medhi, 23 ans, coursier à vélo depuis trois ans, explique :

Nous avons décider de continuer car nous pensons pouvoir aider les gens pendant leur confinement que ce soit pour leur confort ou bien pour des besoins vitaux. On aide des personnes qui en ont besoin. On livre des plats traiteur à des personnes handicapées, par exemple.

Livraison sans contact

Les coursier-es livrent les courses au domicile des habitant-es ; en pied d’immeuble avec toutes les mesures sanitaires qui s’imposent. «Nous avons mis en place la livraison sans contact», raconte-t-il.

Le restaurateur-rice ou le commerçant-e dépose la commande dans une glacière. Elle est ensuite rangée dans le sac-à-dos des coursier-es, nettoyé deux fois par jour. Le client-e récupère lui-même la commande dans la glacière.

Livraison en période de confinement. ©Sicklo

Continuer les livraisons, c’est aussi pour l’équipe une manière d’aider leurs partenaires en leur permettant de continuer leur activité. «Actuellement, nous livrons des restaurants via notre propre plateforme, ainsi que divers commerces comme Vin des alpes, Locavor, la Brûlerie des alpes, Au Local ou encore Ding Dingue Dong», indique Medhi.

Les huit salarié-es associé-es travaillent à leur domicile, lorsqu’une course ne les oblige pas à enfourcher leur vélo classique ou leur vélo cargo, tous sans assistance électrique. Les réunions s’organisent aussi à distance. Le livreur témoigne :

Même si c’est dur de ne pas voir ses proches, de ne pas pouvoir sortir aussi librement qu’avant, et encore nous travaillons dehors, je vois beaucoup d’initiatives locales, d’entraide et de liens se tisser.

informationRenseignements divers
téléphone 06 03 22 30 94
courrielhttps://sicklo.fr/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Masques en tissu : débutants, suivez le tuto de Valérie !

Nouvelle gestion des espaces verts pour plus de biodiversité

Secteur 6 : l’association Joga se mobilise pour les plus fragiles