Découvertes

Accueil >Découvertes>Musique pour tou-tes !

accessibilité

Musique pour tou-tes !

Le Conservatoire de Grenoble est un des rares en France à avoir un département «musique et handicap». Mis en place en 2003, il compte aujourd’hui onze ateliers.

Jacques Cordier, enseignant coordinateur du projet Musique et handicap. ©Thierry Chenu

«Ces rendez-vous hebdomadaires se déroulent pour la plupart au Conservatoire, d’autres ont lieu dans les instituts», explique Jacques Cordier, enseignant coordinateur du projet.

Cette année, 43 élèves sont concerné-es. Il s’agit essentiellement d’adultes, qui sont en situation de handicap moteur ou mental.

Avec ma collègue Valérie Martoïa, qui intervient aussi auprès de ce public, nous avons une pratique éclectique : percussions, guitare, clavier… qui nous permet de voir quels sont les instruments abordables. Il n’y a pas de choses prédéfinies, c’est en fonction de la personne ! On part beaucoup de l’impro, on essaie plein de choses et on s’adapte.

Pédagogie et technologie

Ainsi, les difficultés motrices ne sont pas un frein à l’apprentissage.

D’autant que le Conservatoire a mis en place avec l’INPG un programme de recherche unique en France qui permet à certains élèves de jouer avec des instruments adaptés, conçus et réalisés par les élèves sous la houlette de l’enseignant-chercheur Guillaume Thomann.

«Ils ont par exemple créé un système de mailloche relié à un clavier informatique, qui permet de jouer des mélodies comme avec un clavier classique. Grâce à ce partenariat, chacun peut progresser et prendre plaisir à jouer !»

Valorisation et partage

Les élèves se produisent régulièrement devant le public. Lors des auditions du Conservatoires comme toutes les autres classes, à l’occasion de la Fête de la musique… et surtout lors d’un grand concert pour le Mois de l’Accessibilité.

Ce «temps fort emblématique» qui devait se dérouler le 14 novembre a été annulé en raison du reconfinement. «Nous espérons le reprogrammer au printemps et en attendant, nous proposons de découvrir le travail des élèves à travers une vidéo qui les montre en train de répéter.»

 

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/1491-conservatoire-de-grenoble.htm

Vos commentaires

Commentaire de Marie-France MOREAU le 6 janvier 2021 à 10 h 18 min

Merci pour ce documentaire. Pour avoir travaillé avec Jacques au début de ce projet, je suis contente de voir qu’il perdure… Un salut amical à Jacques qui fait un travail admirable.
Marie-France M Professeure des Ecoles, retraitée

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Coline Picaud : «Voir les gens s’émanciper dans une langue»

Patchwork sur mesure

Iris Arnulf : « Le principal message est U = U »