Sports

Accueil >Découvertes >Sports>La Grenobloise fait battre les cœurs

course

La Grenobloise fait battre les cœurs

Une course solidaire de 7,5 kilomètres, non chronométrée, en plein centre-ville : organisée par l’ASPPT Grenoble Athlétisme, La Grenobloise revient le dimanche 22 septembre. Avec son lot de nouveautés.

©Alain Fischer

Nouveau logo, nouveau parcours. Et nouveau défi solidaire : pour son dixième anniversaire, La Grenobloise se drape d’une toute nouvelle formule et affiche son ambition. L’ASPTT Grenoble souhaite en effet réunir plus de 3 000 personnes pour l’édition 2019 de sa course solidaire et en faire ainsi l’un des événements majeurs de la rentrée grenobloise.

Pour y parvenir, le club d’athlétisme a décidé d’enrichir le format de son épreuve. Deux options seront ainsi désormais accessibles aux participant.es. Une marche de quatre kilomètres dans les allées du parc Paul-Mistral pour celles et ceux qui, même s’ils ne courent pas, souhaitent afficher leur soutien aux associations caritatives soutenues par La Grenobloise.

Tous les publics bienvenus

Solidaire depuis ses débuts il y a 10 ans de la Ligue contre le Cancer, l’épreuve apportera également son soutien cette année à l’association L’Enfant Bleu Grenoble qui lutte contre la maltraitance des enfants. Respectivement 2 et 1  euros seront remis aux associations lors de chaque inscription.

Pour s’inscrire, justement, il n’est évidemment pas trop tard puisque vous pouvez le faire sur lagrenobloise.fr jusqu’au jour de l’événement.

Rappel important : cette course ne s’adresse pas qu’aux femmes. Tous les publics sont les bienvenus pour apporter leur soutien et participer à un challenge sportif destiné à montrer les bienfaits du sport pour la santé et l’importance de la prévention de la maladie par l’activité.

informationRenseignements divers
courrielwww.lagrenobloise.fr

Les commentaires (0)

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag
vous propose

Le centre sportif Jean-Philippe-Motte, bien plus qu’un gymnase !

Le lycée Louise-Michel prend la tête

La belle échappée