Découvertes

Accueil >Découvertes>Digital N[art]atives : les arts numériques font leur festival

Art & sciences

Digital N[art]atives : les arts numériques font leur festival

La première édition du festival d’arts numériques DN[A] (Digital N[art]atives) aura lieu du 24 au 26 mai à Grenoble. Entre installations, performances et immersions, le visiteur sera plongé dans un monde virtuel inspiré par des disciplines culturelles traditionnelles telles que la musique, l’art plastique ou la danse.

©Document remis / Digital N[art]atives

Après avoir remporté l’appel à projet « Art et Sciences » lancé par Grenoble-Alpes-Métropole, le collectif d’artistes Un des sens et le collectif qui s’est forgé autour du festival proposent Digital N[art]atives qui se déroulera du 24 au 26 mai 2018 à Grenoble.

Les arts numériques sont donc mis l’honneur pendant trois jours à travers des installations et des performances menées par 35 créateurs majoritairement locaux et disséminées à plusieurs endroits de la ville, tels que la Belle électrique, le Jardin de Ville ou encore La Bifurk.

Les arts numériques : « un champ artistique à part entière »

« Il n’y a pas qu’un seul art numérique », explique Jérôme Villeneuve, membre du collectif organisateur. « Ça croise toutes les disciplines de la création artistique, tant que l’artiste engage l’ordinateur dans sa création. »

L’objectif principal du festival est de soutenir les créateurs en leur proposant un contexte de visibilité. Artistes, techniciens, ingénieurs ou scientifiques, leurs profils sont « atypiques ». James Léonard, membre du collectif organisateur, indique :

On a pris le parti de dire que les arts numériques peuvent se revendiquer comme un champ à part entière de la création artistique. A travers ce festival, on veut aussi revendiquer la pluralité des formes de créations : les spectacles, les installations, les oeuvres plastiques…

Quatre containers immersifs et interactifs

Le temps fort de l’événement aura lieu le 24 mai à partir de 14h pour l’inauguration du festival. Le kiosque du Jardin de Ville sera équipé pour l’occasion de seize hauts-parleurs répartis autour et au-dessus du public pour créer une immersion sonore.

Quatre containers seront installés en hyper-centre, rue Félix Poulat et place Saint-André, pour inviter les passants à plonger dans plusieurs salles immersives et interactives. L’un permettra d’entrer dans un espace visuel et un environnement sonore 3D avec un casque audio et visuel pour « occulter complètement le réel ».

Un autre invitera les participants à se questionner sur la vidéosurveillance. Le Nid, créé par le collectif grenoblois COIN, est constitué de petites caméras robotisées cachées derrière des déguisements de petits oisillons.

Les deux derniers containers, situés sur la place Saint-André, seront dédiés à la bioluminescence. En soufflant sur un aquarium, le spectateur pourra faire réagir des algues reproduites par des images de synthèses qui répondront par la bioluminescence.

Un « terreau grenoblois du numérique » déjà présent

« Ces espaces supposent pas plus de deux personnes car ce sont des expériences individuelles », remarque Jérôme Villeneuve. « C’est une façon de créer de la proximité. Installées au centre-ville, les passants tomberont forcément sur les installations. »

L’objectif est de croiser des publics différents et de faire découvrir les arts numériques encore peu connus. Avec le festival Transfo, la French Tech et les Fab Lab, le collectif organisateur s’est « senti attiré par le terreau grenoblois du numérique où tout est à faire avec moins de difficultés qu’ailleurs ».

Le festival est soutenu par Grenoble-Alpes-Métropole pour une durée de trois ans et la Ville de Grenoble. Le Digital N[Art]atives voit aussi le jour grâce à une multitude de bénévoles, organisateurs et créateurs, pour proposer aux Grenoblois une immersion dans l’art numérique en accès gratuit.

informationRenseignements divers
Du 24 au 26 mai 2018. Entrée libre et gratuite. Plus d'informations sur la programmation et le festival :
courrielhttp://www.digital-na.fr
courrielhttps://www.facebook.com/DigitalNArt/

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Portrait dansé

Rap aux ondes apaisantes

Un festival sans complexe