Découvertes

Accueil >Découvertes>L’Histoire au féminin

mémoire

L’Histoire au féminin

Le musée de la Résistance invite le public à pénétrer au cœur du quotidien des Femmes des années quarante avec une expo instructive, émouvante et engagée.

©Collection Dauphiné Libéré

Qu’elles soient mères de famille, résistantes, déportées ou même « collabos », les femmes ont souvent été exclues de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale au profit de la postérité des hommes…

C’est donc un éclairage inédit qu’apporte le musée de la Résistance avec cette expo qui met en lumière leur quotidien, leur rôle et leurs actions.

Pour cela, il présente un ensemble de documents et d’objets qui nous plongent au cœur de leur réalité : lettres, photos, affiches, articles de presse, témoignages filmés, sans oublier des objets du quotidien (chaussures ou vêtement réalisés grâce au système D) particulièrement émouvants.

D’hier à aujourd’hui

Après une présentation du contexte (instauration du régime de Vichy, début des pénuries…), l’expo rappelle que les femmes s’engagent, elles aussi, dans la Résistance au péril de leurs vies.

Elle consacre ainsi deux focus à Marie Reynoard et Marguerite Gonnet, puis met en avant toutes les anonymes qui ont contribué de manière déterminante à la lutte contre l’occupant nazi en devenant agent de liaison, en transportant des armes ou du ravitaillement pour les maquisards.

Évoquant également la déportation puis les violences épuratoires perpétrées à la Libération contre les femmes soupçonnées de « collaboration horizontale », l’expo n’exclut aucun sujet.

Elle s’achève sur les luttes féminines d’hier et d’aujourd’hui, depuis l’obtention du droit de vote à la Libération jusqu’aux récents mouvements contre les violences faites aux femmes.

informationRenseignements divers
Au musée de la Résistance jusqu’au 18  mai. Du lundi au vendredi de 9  heures à 18  heures (sauf mardi de 13h30 à 18  heures). Samedi et dimanche de 10  heures à 18  heures. Entrée libre.

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Classe économique

Confidences littéraires

La Grenobloise sera «virtuelle»