Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Marianne Cohn : une nouvelle école autour du parc Hoche

mat' sup'

Marianne Cohn : une nouvelle école autour du parc Hoche

Dans le cadre du Plan écoles et pour faire face à un effectif scolaire croissant, le quartier Hoche se dote d’une nouvelle école élémentaire et maternelle : l’école Marianne Cohn. L’installation des élèves dans ces nouveaux locaux est prévue pour février 2021.

L’école Marianne Cohn accueillera ses premiers élèves à partir du mois de février 2021. ©Sylvain Frappat

Dès 2015, dans le cadre du Plan écoles, la décision a été prise de créer une nouvelle école dans le quartier Hoche pour faire face à la croissance des effectifs scolaires et pour soulager l’école Lucie Aubrac, saturée.

La structure, dont l’entrée principale sera située côté parc, sort de terre pour être livrée en cette fin d’année. Sa première rentrée, repoussée en raison de la crise sanitaire, devait avoir lieu le 1er juin. Finalement, elle accueillera ses premiers élèves, regroupés en sept classes, à partir du mois de février 2021.

Mutualisation des locaux

Construite à l’emplacement d’un ancien terrain de basket, aujourd’hui déplacé square Sylvestri, la nouvelle école Marianne Cohn pourra accueillir dix classes, dont deux maternelles potentielles selon les besoins de la carte scolaire.

L’architecte Jean-Philippe Charon commente :

Le contexte est positif avec la proximité de deux autres écoles. Les deux classes « maternalisables » sont situées au rez-de-chaussée et communiquent directement avec la cour de l’école Jules Verne.

Au rez-de-chaussée, on trouve aussi un restaurant scolaire ainsi qu’une salle plurivalente et indépendante de 80 m2. Les locaux seront mutualisés : ils pourront être utilisés par les élèves et le personnel pendant les horaires d’ouverture de l’école et par des associations du quartier en dehors des temps scolaires.

Cliquez sur l’image pour lancer ce diaporama de 11 images

Lumière naturelle et qualité de l’air

Au premier et au deuxième étage, quatre salles de classe repérables à leur code couleur entourent une salle d’activité commune. Au premier étage, une terrasse triangulaire offre le potentiel de futurs projets pédagogiques autour du végétal. L’architecte explique :

Pour ce projet atypique, une attention particulière a été portée à la qualité de l’air intérieur et la conception a été axée sur la lumière naturelle. Cela rythme la journée et permet d’être en contact avec le temps qu’il fait et le temps qui passe. Cette démarche est une manière de suivre une évolution globale du climat et de la santé.

Conception bioclimatique, enveloppe thermique performante, système de chauffage et de ventilation économe et installation de panneaux photovoltaïques en toiture… le bâtiment, qui mélange le bois et le métal, a été pensé pour une école à énergie positive qui ne consomme pas plus d’énergie qu’elle n’en produit.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/591

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Bien vivre avec son âge

Pour en finir avec le harcèlement de rue

Dernière ligne droite pour Grenoble !