Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Fabrication et utilisation de masques en tissu : des précautions sont nécessaires

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Fabrication et utilisation de masques en tissu : des précautions sont nécessaires

Depuis le début du confinement, un réseau de couturières et couturiers grenoblois-e s’attèle à la conception de masques en tissu « maison », pour se protéger et protéger les autres du virus Covid-19.
L’objectif de cet effort collectif est de limiter la transmission du virus par l’intermédiaire des fines gouttes de salives que nous diffusons en parlant, toussant, éternuant, et de diminuer la transmission du virus par contact main-visage. En d’autres termes, il s’agit de renforcer les gestes barrières.
Mais attention : des précautions sont à prendre à la fois pour fabriquer un masque en tissu, comme pour le porter.

Masques en tissu « fait maison » © Raphaëlle Pollet

Les informations de base à connaître par rapport aux masques en tissu

  • La meilleure protection, c’est le confinement !
  • Le port d’un masque en tissu ne dispense pas des gestes barrières qui consistent à se laver les mains régulièrement, tousser dans son coude, et se tenir à un mètre de distance minimum de chaque personne rencontrée.
  • Un masque en tissu n’est pas un dispositif médical. Il n’a pas la vocation de remplacer les masques chirurgicaux, ni de remplacer les masques de type FFP2 ou FFP3 dans leur efficacité et leur technicité. Actuellement, les masques de type FFP2 sont annoncés les plus protecteurs contre le virus Covid-19, et sont réservés en priorité pour le personnel médical en contact proche avec des patients contaminés.

Précautions de fabrication des masques en tissu

  • Le masque doit couvrir de la bosse du nez jusqu’au dessous du menton.
  • Choisissez trois couches de tissu : 2 couches de coton et 1 couche de matière synthétique (molleton ou polaire fine, qui fait office de filtre) disposée entre les deux couches de coton.
  • Choisissez un élastique souple mais solide.
  • Lavez les tissus avant fabrication.
  • Testez le masque sur vous pour vérifier qu’il tient bien sur le visage, afin d’éviter à la personne qui l’utilisera de mettre ses mains dessus pour le réajuster.
  • -> En bas d’article, un exemple de patron pour réaliser un masque en tissu.

Précautions d’utilisation des masques en tissu

  • Lavez le masque à 60°C et placez-le dans un étui de transport propre, lorsque vous ne l’utilisez pas.
  • Lavez-vous les mains avant de positionner votre masque sur le visage (30 secondes au savon et à l’eau chaude – ou à l’aide de gel hydro-alcoolique).
  • Sortez le masque de son étui et mettez-le en place sur votre visage. À partir ce moment-là, ne touchez plus votre visage, ni votre masque avec vos mains.
  • Changez le masque et lavez-le régulièrement (au minimum toutes les 3 h idéalement, ou lorsque l’air respiré devient humide).
  • En fin d’utilisation, enlevez le masque avec l’élastique, afin de ne pas toucher le tissu avec vos mains, et mettez-le directement au lavage, avec son étui de transport.
  • Lavez-vous à nouveau vos mains avant de positionner votre masque sur le visage (30 secondes au savon et à l’eau chaude – ou à l’aide de gel hydro-alcoolique).

NB : Les informations données dans cet article seront mises à jour en fonction des évolutions régulières sur le sujet. N’hésitez pas à nous transmettre vos informations en commentaire !

Pièces jointes:
- La notice explicative d'utilisation du masque en tissu, de l'association Nemeton
- Le patron de Bérangère, blogueuse de "Coutures et paillettes" - coutureetpaillettes.com

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Accompagner sans juger

Des vélos triporteurs électriques pour les habitant-es

Le bois prend racine