Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Le Rondeau : le choix de l’accueil et de l’hospitalité

social

Le Rondeau : le choix de l’accueil et de l’hospitalité

Créé fin 2014, le dispositif d’hébergement du Rondeau est devenu un élément essentiel de la politique d’accueil de Grenoble. Pour de nombreuses personnes, il donne l’accès à un vrai toit, un cadre de vie et un accompagnement adapté, véritables points de départ pour entreprendre des démarches d’insertion et trouver des solutions pérennes.

©CCAS

Réservé à l’origine aux gens du voyage (et inscrit au schéma départemental des gens du voyage 2018-2024), le Rondeau a bénéficié d’aménagements solides et durables (chalets aménagés, points d’eau) sur une partie de son terrain de 4 500 m2.

Ces installations, destinées à répondre aux besoins des personnes précaires vivant dans la rue, s’inscrivent dans la volonté de la Ville de proposer des solutions aux conditions de vie particulièrement instables et désastreuses d’un grand nombre d’adultes et d’enfants, la plupart du temps immigrés.

Une politique d’accueil social qui ne fait pas partie des missions obligatoires d’une commune, et que Grenoble a pourtant choisi de mettre en place, constatant la nécessité et l’urgence d’une intervention humanitaire, faute d’une action adaptée de la part de l’État.

Accompagnement personnalisé

Pour Alain Denoyelle, adjoint à l’Action Sociale, ce lieu d’accueil est avant tout une réponse à l’urgence : « Les personnes hébergées au Rondeau sont issues de squats, d’évacuations, ou orientées par le 115. »

L’objectif de ce dispositif placé sous la responsabilité du CCAS de Grenoble se situe au-delà d’un simple hébergement momentané : une équipe, composée de deux travailleurs sociaux et d’un veilleur de nuit, met en place les conditions nécessaires pour développer un accompagnement personnalisé et l’accès aux droits.

 De nombreuses associations interviennent, que ce soit pour la fourniture aux vêtements, l’aide au devoir et la banque alimentaire.

Hébergement pérenne

Aujourd’hui, ce sont 130 personnes, dont 20 ménages, qui sont accueillies au Rondeau. Une capacité d’accueil, certes limitée en regard du nombre de personnes concernées, qui démontre pourtant « qu’on peut faire de l’hébergement pérenne de qualité » et l’importance de développer les structures de ce type.

informationRenseignements divers
courrielhttps://www.grenoble.fr/demarche/396/659

Vos commentaires

Il n'y a pas encore de commentaires sur cet article.

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Partition végétale pour Edmond-Arnaud

Grebox à partager

Accompagner sans juger