Actus de la ville

Accueil >Actualités >Actus de la ville>Où trouver des masques « barrière » en tissu ?

Ce contenu fait partie du/des dossier(s): #RestezChezVous : Grenoble confinée

Covid-19

Où trouver des masques « barrière » en tissu ?

Face à l’épidémie du virus Covid-19, le port de masques de protection est préconisé pour le grand public, que ce soit pour les sorties exceptionnelles pendant le confinement, ou en prévision du dé-confinement progressif, annoncé par le gouvernement à partir du 11 mai 2020.
À Grenoble, la Ville souhaite équiper les Grenoblois-es avec une fabrication locale. En parallèle, des couturières professionnelles se sont lancées dans la fabrique et la vente de masques en tissu, made in Grenoble.

Le 13 avril dernier, le Président de la République a annoncé qu’en « lien avec les maires, l’Etat devra permettre à chaque Français de se procurer un masque grand public » à partir du 11 mai prochain.
La Région Auvergne Rhône Alpes a annoncé qu’elle fournirait, avant la fin du confinement, un masque tissu à chaque habitant de la région, lavable  50 fois. Elle a ainsi passé une commande de 9 millions de masques.

La Ville de Grenoble souhaite s’assurer que tous les Grenoblois-se soient équipé-es de masques.

Eric Piolle, Maire de Grenoble, déclare :

Face à la pénurie nationale de masques et dans l’attente des dispositifs gouvernementaux, la Ville de Grenoble anticipe pour protéger les habitant-es.
Pour accompagner le déconfinement progressif et s’assurer que chaque Grenoblois-e soit en possession d’au moins un masque, la Ville  a fait une commande de 175 000 masques en tissu grand-public confectionnés par des entreprises locales.

Un plan de distribution de l’ensemble de ces masques est en cours d’élaboration.

 

Masques en tissu « made in Grenoble » : les contacts

En sachant qu’il est important de changer son masque toutes les 3-4 heures, il est recommandé que chaque personne dispose de plusieurs masques.

Voici une liste non-exhaustive de couturières professionnelles qui confectionnent et vendent des masques en tissu. Ces masques barrière sont destinés pour des usages non-sanitaires.

– Prints of Grenoble

© Prints of Grenoble

Avec Prints of Grenoble, Jeanette Thyrsson travaille à partir de tissu recyclé : impression sur tissu, et fabrication de « choses pour une maison zéro-déchet », tels que des emballages à la cire d’abeille et des sacs pour la nourriture.
Depuis le mois de mars, elle a commencé à fabriquer bénévolement des masques de protection contre le coronavirus pour son entourage. Puis, face à la demande croissante, elle a décidé de les vendre.

  • Modèle de masques : selon le modèle du guide de l’AFNOR
  • Tissu : recyclé, 100% coton, avec une « densité, une épaisseur et un poids suffisants »
  • Nombre de couches de tissu : 3
  • Particularité(s) : pli au niveau du nez et du menton pour un ajustement plus facile, pochette à intérieur sur certains masques pour mettre un filtre en papier.
  • Prix : 8 euros
  • Livraison : à vélo, en boîte aux lettres, sans contact
  • Pour passer commande : https://www.printsofgrenoble.com/store/c9/Zero_Dechet?lang=fr ou Facebook : Prints of Grenoble

 

– Jeannette&co

© Jeannette&co

Dans son atelier à domicile, Laurie, de Jeannette&co réalise des accessoires et des habits prêt-à-porter, à partir de vêtements recyclés (up-cycling). Elle donne ainsi une seconde vie aux tissus, qu’elle transforme en « petites séries d’accessoires ». Elle anime également des ateliers autour de la broderie, une de ses spécialités.

Au début du confinement, elle a commencé par faire des dons de masques pour les professionnels de santé. Devant l’importance de la demande, et pour continuer son activité, elle les a ensuite proposés à la vente.

  • Modèle de masques : selon le modèle du CHU de Grenoble (possibilité modèle « AFNOR » également)
  • Tissu : coton et triplure en molleton
  • Nombre de couches de tissu : 3
  • Particularité(s) : format à la demande, 4 tailles disponibles pour le modèle du CHU de Grenoble
  • Prix : 10 euros
  • Livraison : envoi par lettre recommandée
  • Pour passer commande : jeannetteetco.fr – Facebook : Jeannette&co

 

– L’atelier Assog’couture

Masques en tissu selon le modèle du patron du CHU de Grenoble © Awa Sylla – Assog’couture

Awa Sylla tient son atelier couture au 49, de la rue Thiers. Elle y réalise des vêtements sur-mesure, et des retouches.
Par rapport à l’actualité liée au virus Covid-19, elle a décidé de confectionner des masques de protection en tissu, ainsi que des blouses pour le personnel soignant.

  • Modèle de masques : selon le modèle du CHU de Grenoble
  • Tissu : neuf, coton et triplure en molleton
  • Nombre de couches de tissu : 3
  • Particularité(s) : tailles disponibles pour homme, femme et enfant
  • Prix : 8 euros (7 euros si commande de plusieurs masques)
  • Livraison : livraison ou récupération des masques à l’atelier de couture
  • Pour passer commande : 06 17 19 24 80

 

– L’atelier couture de Catherine Valentin

Masques en tissu selon le modèle du guide de l’AFNOR © Catherine Valentin

Catherine Valentin est styliste-modéliste. Elle exerce son métier au sein d’un atelier boutique situé au 46, rue Saint-Laurent : création de vêtements sur-mesure du quotidien, du prêt-à-porter, robe de mariée, manteaux d’hiver et collection de kimonos.
Pour continuer son activité et apporter une réponse aux besoins actuels, elle réalise des masques de protection en tissu.

  • Modèle de masques : selon le modèle du guide de l’AFNOR
  • Tissu : neuf, en soie, coton de soie, coton jacquard, draps de laine et cachemire
  • Nombre de couches de tissu : 2 (en tissu très serré)
  • Particularité(s) : tissus adaptés aux peaux sensibles, taille unique
  • Prix : 10 euros pour les masques en coton – 15 euros pour les masques en soie
  • Livraison : livraison à vélo pour les personnes à mobilité réduite ou les personnes âgées, ou récupération des masques à l’atelier de couture, ou par La Poste
  • Pour passer commande : contact@catherinevalentin.com (préciser votre nom et prénom, numéro de téléphone, le nombre de masques souhaité, le modèle et la taille) – commande à partir de 2 masques

 

– L’atelier-boutique Dingdinguedong

Masques en tissu selon le modèle du guide de l’AFNOR © Dingdinguedong

Gabrielle Charvet est styliste-modéliste-patronnière. Dans son atelier-boutique, situé au 1, bis rue Lakanal, elle crée et transmet ses savoirs-faire, avec la création et la vente de vêtements et bijoux. En parallèle, elle réalise et vend des sacs et sacoches pour vélo dans une démarche solidaire, en collaboration avec un atelier équitable du bidonville de Chennai en Inde.

Suite à l’appel des centres hospitaliers Grenoblois, Gabrielle s’est mobilisée bénévolement, dès le 13 mars, dans la confection de masques. La créatrice propose désormais des masques aux particuliers et aux entreprises, pour mettre son savoir-faire au service de la pénurie de masques, et garder une activité pendant cette période.

  • Modèles de masques : selon le modèle du guide de l’AFNOR
  • Tissu : 100% coton (modèle 1 = popeline de coton, molleton coton – modèle 2 = satin de coton certifié 120 fils)
  • Nombre de couches : 3 couches
  • Particularités : une taille adulte et une taille enfant, réversible (deux couleurs ou un coté uni et un coté imprimé), coutures invisibles, barrette de nez
  • Prix : modèle 1 = 12 euros ou 45 euros les 4 – modèle 2 = 9 euros (prix dégressifs selon la quantité, pour les entreprises)
  • Livraison : pour les Grenoblois, livraison zéro contact et à vélo avec l’entreprise Sicklo – en France métropolitaine, envois Colissimo (ou Chronopost sur demande).
  • Pour passer commande : www.dingdinguedong.com

 

– La créatrice textile Delphine Robin

Masques en tissu selon le modèle du guide de l’AFNOR © Delphine Robin

Dans son atelier à domicile, Delphine Robin réalise des créations textiles, avec une affinité particulière pour les manteaux et vestes en demi-mesure, ainsi que les jupons de mariée. Ces créations sont élaborées à partir de tissu chiné ou recyclé, ou des chutes de tissu. Amatrice de « l’up-cycling », la créatrice utilise les matières de tissu pour les re-façonner, les sculpter, créer du volume en les « décortiquant » ou les « effilochant », et leur donner une seconde vie.

Au début de la pandémie, Delphine a commencé à créer des masques en tissu et à les donner à son entourage, ses voisins et commerçants proches de chez elle. Elle les propose désormais à la vente.

  • Modèles de masques : selon le modèle du guide de l’AFNOR
  • Tissu : coupon récupéré 100% coton,
  • Nombres de couches : 2 couches
  • Particularités : taille unique convenant à toutes et tous, maintien du masques avec des brides en tissu extensible, qui entourent la tête et réglables par un noeud
  • Prix : 7 euros
  • Livraison : livraison à vélo sur Grenoble
  • Pour passer commande : Facebook & Instagram : envoyez un message privé / ou sur le formulaire de contact du site www.delphinerobin.fr / ou par téléphone au 06 62 73 78 14

 

– JCK Industry

© Jessy Cosson – JCK Industry

Jessy Cosson est créatrice textile dans son atelier à domicile (mais aussi kinésithérapeute et sapeur pompier volontaire). Avec « JCK Industry », elle s’applique à la création de vêtements pour adultes et enfants, en modèles uniques et gammes déclinées. Ces réalisations phares sont les sarouels, hauts avec col bateau et manches chauve-souris. Elle customise aussi des vestes recyclées de l’armée française.
Dès que le personnel soignant a fait appel aux couturières pour réaliser des masques en tissu, Jessie en a fabriqué pour eux, ainsi que pour son entourage. Les commandes se faisant de plus en plus nombreuses, elle les vend désormais au grand public.

  • Modèles de masques : selon le patron du CHU de Grenoble (pas de couture centrale traversante)
  • Tissu : couches intérieures et extérieures en coton et doublage en molleton coton ou lainage
  • Nombres de couches : 3
  • Particularités : pour l’accroche, un passant de chaque côté du masque permet d’insérer un lacet, tailles femme, hommes et enfants (3-6 ans et 7-12 ans), service après vente.
  • Prix : libre à partir de 6 euros (prix coutant) – au-delà de 6 euros, les bénéfices sont reversés au Refuge l’APAGI au Versoud et à Cosa Animalia
  • Livraison : envoi en lettre suivi ou Colissimo
  • Pour passer commande : sur Facebook en message privé – JCKIndustry

 

Pour une fabrication faite maison, entre vos mains

Masque « fait-maison » – Source : Valérie Cargnel

Plusieurs tutoriels sont disponibles sur Internet, pour fabriquer des masques en tissu de chez soi. L’AFNOR travaille actuellement à hiérarchiser les matériaux du quotidien (coton, tee-shirt technique, polaire, etc.) au regard de leur efficacité, pour confectionner des masques.

À Grenoble, Valérie Cargnel propose un tutoriel pour apprendre pas à pas à fabriquer ses propres masques artisanaux, qui s’adresse même aux débutants :

Masques en tissu : débutants, suivez le tuto de Valérie !

Le site internet citoyen montissumasque.com propose également un tutoriel simplifié.

 

Des masques « made in Grenoble » pour les professionnels

Dès le début de la crise sanitaire liée au virus Covid-19, associations, boutiques de vêtements ou particuliers se sont mobilisés bénévolement, à Grenoble pour fabriquer et/ou fournir des masques en tissu pour les professionnels soignants ou non-soignants, travaillant en contact avec la population :

Alexandra Wendel, de la boutique « Mon petit öko »

L’association Nemeton

La Maison de la couture

La Ville de Grenoble pour ses agent-es avec le témoignage de Yolande Taleux

Les entreprises grâce à une collecte

Pièces jointes:
- Notice d'utilisation d'un masque de protection, par l'association Nemeton

Vos commentaires

Commentaire de Catherine SERAPION le 13 mai 2020 à 18 h 07 min

Et bien je trouve que le prix des masques est scandaleux.. Et Je pense que les personnes qui les vendent n’aiment pas les gens…

Lire la suite >

Commentaire de VR le 18 mai 2020 à 8 h 49 min

Je suis entièrement d’accord! Plus de 10 euros pour des masques qui devaient être fournis par la Mairie, et qui deviennent obligatoires partout! Pour une famille de 4, sachant qu’il faut les jeter au bout de 5 à 10 lavages, c’est une ruine…

Lire la suite >

réagir

Votre adresse de courriel ne sera jamais publiée.

Tous les champs sont obligatoires

Envoyer

> Commentaires, mode d'emploi

Gre-mag vous propose aussi

Plants Essen’Ciel

Celatex, c’est extra !

Espaces publics en mouvement